Réalisez vous-même les marquages et signalisation au sol

News

La fabrication de produits alimentaires et de boissons est une activité risquée…

Les chiffres récents publiés par le Health and Safety Executive (HSE) mettent en évidence les risques liés au travail dans la fabrication d’aliments et de boissons. Pour résumer ces conclusions, le risque de blessure dans l’industrie est presque deux fois plus élevé que celui des industries manufacturières en général au Royaume-Uni. Le taux de blessures est de 1 404 pour 100 000 travailleurs, avec plus de 5 000 blessures liées à la fabrication d’aliments et de boissons signalées au HSE par an.

La situation s’améliore rapidement !

Depuis que le HSE a mis en évidence les piètres performances du secteur alimentaire en matière de santé et de sécurité, les fabricants de produits alimentaires ont déployé des efforts considérables pour réduire les risques et améliorer la sécurité. Les taux de blessures ont chuté de plus de 50% depuis 1990. De plus, le nombre de décès par an est passé de 9 en moyenne à 1990, contre 4 actuellement.

Les dangers du transport sur le lieu de travail

Entre 2000 et 2010, le HSE rapporte que 11 travailleurs dans l’alimentation et la production de boissons ont été mortellement blessés par le transport lieu de travail et plus de 200 personnes par an ont été blessés par des chariots élévateurs à fourche (FLT de s) et d’autres véhicules.

Étude de cas

En 2011, à Harwich, un employé du secteur de la transformation des aliments a eu une jambe cassée après avoir été heurté par l’arrière par un FLT transportant une palette complète. À la suite d’une enquête approfondie, il a été constaté que l’incident DEVRAIT être évité en utilisant une gestion de la circulation appropriée. Qu’est-ce que ça veut dire ?

La loi de 1974 sur la santé et la sécurité au travail stipule : Il est du devoir de chaque employeur d’assurer, dans la mesure du possible, la santé, la sécurité et le bien-être au travail de tous ses employés. Dans le cas de Harwich, il a été constaté que la FLT travaillait dans une zone très encombrée, sans itinéraires séparés pour les piétons et les véhicules. Le HSE recommande quelques mesures simples pour prévenir les accidents de cette nature :
  • Planifiez des voies de circulation sûres, de préférence un système à sens unique avec des points de passage pour piétons.
  • Gardez les véhicules et les piétons séparés si possible. Cela comprend à la fois à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments.
  • Prévoir des portes séparées pour les piétons et les véhicules.
  • Assurez-vous que les limitations de vitesse sont indiquées et appliquées.
  • Réduire ou éliminer le besoin de faire marche arrière. Si une inversion est nécessaire, marquez la zone comme zone d’inversion. 
(Vous trouverez plus d’informations sur www.hse.gov.uk/food/transport.html)

Comment le marquage en ligne peut-il rendre votre site plus sûr ?

Comme le soulignent les recommandations HSE, les fabricants de produits alimentaires peuvent prendre des mesures simples pour prévenir des accidents de la route. Le marquage de ligne est une méthode qui peut contribuer à la séparation du trafic, créer des zones de passage pour piétons et créer d’autres démarcations appropriées.

Comment marquer les lignes ?

Masquer les lignes et peindre à la main est un processus très fastidieux pour les personnes impliquées. La peinture prend souvent beaucoup de temps à sécher, laissant la zone inactive pendant de longues périodes. La durabilité de la peinture a tendance à être faible et devra être remplacée après une utilisation minimale.

La sous-traitance auprès d’un contractant de marquage de lignes est un processus très coûteux dans lequel on peut espérer obtenir de bons résultats. Cependant, comme pour tout travail externalisé, l’obtention d’un résultat immédiat n’est pas toujours possible. De plus, le marquage des lignes de sous-traitance ne convient pas aux petits travaux qui pourraient être traités rapidement et à moindre coût par le personnel sur site.

L’utilisation d’un applicateur de marquage de ligne est une méthode rapide, flexible et économique de marquage de ligne qui peut être complétée par tout membre du personnel. La peinture se présente sous forme d’aérosol (plus besoin de se brosser les mains et les genoux !) Et est appliquée à l’aide d’un applicateur. Les applicateurs représentent un coût unique, car ils peuvent être utilisés plusieurs fois. La peinture et les applicateurs se présentent sous une forme standard, mais présentent de grandes différences de qualité et de performance.

Ce qu’il faut rechercher lors de l’achat de la bonne peinture pour marquage de ligne et de l’applicateur de marquage de ligne

Peindre
  • Quelle est sa durabilité ?
  • À quelle vitesse sèche-t-il ? Moins de 30 minutes ?
  • Quelles sont les implications environnementales ?
  • Quelles sont les implications pour la santé ?
  • Utilise-t-il une résine de qualité trafic ?
  • Avez-vous besoin d’une peinture enregistrée auprès de la NSF pour avoir l’esprit tranquille ? Ceci est important dans un environnement où des produits alimentaires peuvent être présents.
Applicateur
  • Peut-il créer différentes largeurs de trait ?
  • Utilise-t-il la technologie Air Flow pour assurer des contours haute définition ?
  • Est-ce simple à utiliser et à assembler ?
  • Lorsqu’il n’est pas utilisé, est-il protégé par une boîte robuste ?
  • Utilisation intérieure et extérieure ?
  • L’applicateur peut-il être ajusté pour marquer les lignes proches des murs et des rayonnages ?


Pour plus d’informations sur Jelt et ses produits, contactez info@jelt.fr ou appelez le (33) 1 40 80 32 32

Droits d'auteur © Jelt 2019 - Tous droits réservés.