05 February 2019

Protection anti-grippage et anti-corrosion ?

Anti Seize provoque-t-il de la corrosion ?

Anti Seize provoque-t-il de la corrosion ?

On dit souvent, dans l’industrie, que les composés anti-grippage à base de cuivre peuvent provoquer une corrosion galvanique (bimétallique) dans certains systèmes, en particulier avec des fixations en acier inoxydable ou galvanisés. Dans la très grande majorité des systèmes en acier inoxydable ou galvanisé, cela ne se produit pas.

Dans les rares systèmes où cela se produit, il est souvent causé par un composé anti-grippage de qualité médiocre qui sèche, s’évapore ou est lavé. Cela peut laisser du cuivre nu et de l’acier/zinc nu en présence d’eau.

Le composé anti-grippage ROCOL

Ce composé fournit une excellente prévention de la corrosion, même lorsqu’il est placé entre des métaux différents, car il présente une résistance élevée au dessèchement, au délavage et à l’évaporation :

Si un risque de corrosion bimétallique est susceptible dans un système donné, ROCOL suggère l’utilisation d’Anti Seize Stainless, qui ne contient pas de poudres de métal, ou d’Anti Seize 797 (Grade nucléaire), une solution de remplacement du cuivre, contenant du nickel.

ROCOL est en mesure de fournir des conseils sur l’anti grippant correct à utiliser.

Droits d'auteur © Jelt 2019 - Tous droits réservés.